L’hiver est à nos portes, la neige ne va pas tarder à tomber et les pistes du Québec attendent tous les skieurs. Et si le ski alpin ne vous tente pas, pourquoi ne pas essayer le ski de fond?
Comme pour tous les équipements de technologie avancée et pour ne pas encourir de mauvaises surprises, il est indispensable de connaître quelques règles de base avant d’acheter vos skis de fond. Voici quelques éléments qui vous aideront dans l’apprentissage et l’achat d’équipement sportif de ski de fond.

Essayez le ski de fond!

Avant toute chose, vous devez décider vers quel type de technique vous allez vous orienter, car la pratique du ski de fond classique ne présente pas les mêmes caractéristiques et spécificités que le « skating » et vice-versa. Mon premier conseil avant de vous lancer dans ce sport, est donc d’essayer les deux techniques, en louant, dans un magasin spécialisé, les skis pendant quelques heures. Attention à ne pas baser votre choix sur la simple esthétique, laissez-vous conseiller par l’expert !

La technique classique est plus facile à apprendre, car les mouvements sont assez simples. A contrario, le « skating », qui permet des vitesses plus élevées, nécessite d’un apprentissage plus long. Alors, quelle que soit la technique retenue, vous devez prendre en considération un certain nombre de paramètres de base, qui sont les suivants : la taille du skieur, son poids et sa capacité technique (cette dernière étant à vérifier avec un moniteur, pour avoir une évaluation objective).

Ski « skate » vs ski classique

Les skis ont généralement une longueur comprise entre 170 et 200 cm, une largeur de 5 cm et une hauteur de 4 cm au plus haut point. Des skis en bois (fin des années 1980), nous sommes passés à skis plus légers grâce à l’utilisation de matériaux synthétiques plus légers. Les skis actuels de haut niveau sont construits avec des technologies empruntées à celles de l’avion, avec une structure en nid d’abeilles en fibres de verre entourées par des feuilles de fibre de carbone.

Pour la technique classique, les skis ont une semelle spécifique qui les empêche de glisser vers l’arrière lors de pas alternés : la partie centrale est recouverte d’une cire spéciale (d’étanchéité) ou présente des petites échelles surélevées. Lorsque le poids du corps repose sur cette zone, les skis se bloquent et ne glissent plus en arrière. Les skis plus adaptés pour les débutants de ce sport et moins efficaces pour la glisse ont leur partie centrale recouverte d’écailles, un peu comme la peau d’un poisson. Ils ne nécessitent pas de préparation particulière et conviennent à tout type de neige.

Pour le « skating », la semelle intérieure est conçue pour glisser vers l’avant et vers l’arrière et elle est traitée avec de la paraffine (en raison de ses propriétés hydrophobes), pour une glisse plus rapide. L’adhérence des skis sur la neige est assurée par la disposition oblique et la bordure des skis.

Alors, n’attendez pas que l’hiver s’en aille, rendez-vous dans un magasin spécialisé, les pistes du Québec seront à vous!

Succursale Québec